Episode 31 – Les NER et la réforme des retraites (1/2) – Ni en emploi, ni à la retraite, que deviendront les NER ?

La perspective du report de l’âge d’ouverture des droits à la retraite de 62 à 64 ans se rapproche.
Le sujet des deux prochains épisodes est donc d’actualité .

En novembre 2021, j’avais été alertée par un article paru dans le journal La Croix dont le titre était « Ni en emploi ni en retraite » : l’inconfortable entre-deux de 1,4 million de seniors.

La question des deux prochains épisodes est donc : que deviendront tous ces NER, en cas d’adoption du projet de réforme ? Leur situation sera-t-elle aggravée ? Seront-ils plus nombreux ?

J’ai posé ces questions à Annie Jolivet, économiste du travail et ingénieure de recherche au Cnam qui, non contente de m’accueillir avec beaucoup de bienveillance, m’a remis un épais dossier avec les prévisions du Conseil d’orientation des retraites.

Dans cet épisode, nous commençons par dresser le cadre de la situation actuelle des NER.

  • Qui sont-ils ?

    Ils sont 1 400 000 et 2 NER sur 3 sont des femmes.

  • De quoi vivent-ils ?

    Si on prend 4 NER, 1 est au chômage, indemnisé ou pas, 1 vit grâce aux revenus de son conjoint.e

    2 perçoivent des allocations ou des minima sociaux.

  • Sont-ils pauvres ou précaires ?

    Un tiers des NER vit sous le seuil de la pauvreté.

En 2010, l’âge d’ouverture des droits à la retraite avait été porté de 60 à 62 ans.

De nombreuses études ont montré que, depuis 10 ans, le nombre des allocataires à Pôle emploi et le nombre des bénéficiaires du RSA et de l’AAH (Allocation adulte handicapé) avaient augmenté beaucoup plus rapidement pour les personnes âgées de + 50 ans que pour les autres tranches d’âge.

Est-ce qu’on constaterait les mêmes effets avec un nouveau report ?
Oui, et il s’agit bien de comparer les « économies » qui seront engendrées par la réforme sur l’équilibre des Caisses de retraite aux « dépenses » supplémentaires liées à l’aggravation des situations des NER payées par les autres caisses de protection sociale.

Des chiffres, des chiffres … mais a-t-on bien mesuré que les situations de détresse et de désespoir de ces personnes dureront 2 années de plus ?  

Références

Un tiers des seniors sans emploi ni retraite vivent en-dessous du seuil de pauvreté   DRESS 2019 n° 1079